13 juin 2021

Basket : JDA Dijon Basket – Chorale Roanne Basket : Lancer une nouvelle série

Alexandre Chassang ici lors de la dernière réception de Roanne. © Nicolas Goisque/NikoPhot archives

La JDA reçoit la Chorale de Roanne ce dimanche avec la ferme intention de renouer avec le succès après 2 revers de suite. Une JDA qui voudra en particulier relancer la machine dans un Palais des Sports qui avait vu sa série de 19 victoires s’arrêter face à la SIG. Une série qui avait démarré après une défaite surprise face…à Roanne le 26 novembre 2019. Une défaite 74-77 qui s’était dessinée dans les toutes dernières secondes et un dernier coup de sifflet très litigieux. Entre ambitions de sécuriser le top 4 et envie de revanche, quoi de mieux que cette rencontre?

Présentation de la rencontre et clés du match pour la JDA:

Si la JDA s’était inclinée en 2019, elle est allée s’imposer cette saison à l’aller, 91-81. Une victoire acquise avec un gros collectif (24 passes décisives) et une différence faite à 3 points (44% de réussite contre 30% à Roanne). A noter que si Simon, qui sera encore absent, avait réalisé 4 passes décisives, il s’était “contenté” de 7 points.

  • Opération maintien pour la Chorale de Roanne: elle occupe actuellement la 16ème place du classement soit juste au-dessus de la place de relégable mais avec le même nombre de victoires que Chalon-Sur-Saône, le 17ème. A 4 journée de la fin, Roanne jouera beaucoup son avenir avec la réception de Chalon semaine prochaine. Mais il est aussi évident que chaque victoire comptera et que l’équipe entrainée par Jean-Denys Choulet (ex Chalon) ne se privera pas d’un succès pas forcément coché dans le calendrier…comme elle l’a fait jeudi dernier face à Monaco!
  • Roanne sort d’une énorme performance face à Monaco: En voyant la rencontre des Roannais face à Monaco, impossible de les imaginer lutter pour le maintien. Sur ce match, ils ont impressionné par leur mental (ils ont remonté 11 points de retard), leur combativité et leur capacité à mettre d’énormes shoots. Si Monaco a clairement déjoué sur la fin de match, la Chorale est allée chercher son succès toute seule.
  • Des dangers intérieurs et extérieurs: le match contre Monaco a mis en lumière la capacité de Roanne a performer aussi bien dans la raquette que sur shoots extérieurs, en particulier sur shoots mi-distance. Très agressifs dans le bon sens du terme, ils ont une capacité à provoquer des fautes mais aussi à faire péter les plombs à leur adversaire. Ainsi, ils ont pris pas moins de 35 lancers francs contre Monaco!
  • Protéger “sa maison” et garder son sang-froid pour la JDA : Fancisco, Toure, Wright-Foreman: Le trio à surveiller. Toure qui avait pris 10 matchs de suspension après un violent coupe de coude sur Hallilovic, est de retour aux affaires depuis quelques temps et fait très mal dans la raquette du haut de ses 2,13m. Si March avait fait mal à Dijon à l’aller avec 29 points, il ne sera pas présent ce dimanche, out jusqu’à la fin de la saison. Mais son pigiste médical Wright-Foreman, fait mieux que lui en moyenne avec près de 19 points et 4 passes décisives. Enfin, Francisco possède un drive assez exceptionnel et est capable de perforer une raquette à lui tout seul. Un trio qui en moyenne plante 55% des points de son équipe (57% contre Monaco). Limiter leur impact sera essentiel.
  • Loum et le secteur intérieur: Les intérieurs dijonnais auront du travail. Les longs segments de Loum seront notamment précieux.
  • Mismatch: Face à des meneurs de relatives grandes tailles, Holston peut et doit faire mal sur phases offensives. Plus globalement, la JDA aura intérêt à aller provoquer la défense roannaise. L’efficacité de son pick and roll sera la clé. Roanne compte beaucoup sur ses exploits individuels, prend rapidement des tirs et renverse énormément. Une défense haute et des prises à deux doivent limiter les offensives Roannaises. Dijon doit être en mesure d’intercepter nombre de ballons.
  • Le début de match: souvent cette saison, les débuts de match ratés ont largement pesé et rarement la JDA a su l’emporter. Face à une équipe qui sera euphorique après Monaco et qui n’aura rien à perdre, il faudra être dedans dès les premières minutes. Une intensité qui sera aussi déterminante après la débauche d’énergie de Roanne face à Monaco.
  • Johnson: Avec 14 points à l’aller, Johnson avait fait mal à Roanne. Après des dernières sorties en demi-teintes, il sera forcément attendu et a les moyens de faire une belle perf.

Décevant sur ses dernières sorties, Jaron Jonhson doit mieux faire face à Roanne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La Jeanne s’était inclinée à Cholet, Monaco a été surpris par Roanne, l’ASVEL a pris l’eau à Boulogne. Dans ce championnat, nous avons assisté à nombre de surprises. Si la JDA a clairement tout pour l’emporter contre Roanne, ce sera un combat face à une équipe qui peut faire un pas de plus pour le maintien en cas de succès. A la JDA de faire son match, elle qui a aussi d’énormes motifs de motivation: en prenant cette rencontre, la JDA assurerait sa place dans le top 4, un 1/4 de finale dans un Palais en feu et repasserait devant l’ASVEL défaite hier tout en continuant de souffler dans la nuque de Monaco. Bref, un gros match en perspective et dont attend qu’une seule chose, qu’il se termine sur un banc bourguignon! Entre-deux ce dimanche à 18h au Palais et sur LNB.TV!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.