27 juillet 2021

Basket : Une JDA Dijon Basket royale met l’Elan Chalon à la rue et s’ouvre un boulevard avant de recevoir ESSM Le Portel Côte d’Opale

© Charlotte Geoffrey

Au Colisée, un groupe soudé a balayé des individualités… Samedi soir dernier, il est un peu moins de 21h sur Chalon et la Colisée. Alors que la JDA rayonne, son adversaire est un peu à l’image du soleil qui commence à décliner dans le ciel, l’Elan Chalon ayant quasiment dit adieu à la Jeep Elite. Un passage de témoin diront certains, 11 ans après que la défaite dijonnaise face à Chalon ait envoyé la Jeanne en Pro B.

Au-delà de la symbolique, c’est tout simplement le chassé croisé entre deux clubs aux trajectoires diamétralement opposées depuis 4 ans et le titre chalonnais. Quand l’un avançait en se structurant, en bâtissant à tous les niveaux (sur et en dehors du parquet), l’autre vivotait saison après saison, trop souvent sauvé par des arrivées providentielles en cours de saison (Walters, Armand…) qui si elles avaient l’avantage de soigner les apparences cachaient en réalité des failles structurelles béantes, jamais corrigées saison après saison. Celle de 2020-2021 aura donc vraisemblablement été celle de trop. Des trajectoires et des évolutions parfaitement symbolisées sur le parquet du Colisée samedi soir. S’appuyant depuis plusieurs saisons sur des fondations, des philosophies de jeu et un noyau de joueurs qui ont le club chevillé au corps, la Jeanne a fait parler sa force de frappe collective. Bien que privée de 3 joueurs pros, la JDA qui peut se targuer d’avoir eu l’effectif le plus stable de la saison parmi tous les clubs de l’élite, s’est appuyée sur ses valeurs sûres en attaque (Holston mais aussi Chassang et Johnson) comme en défense (Vanwijn, Loum) et l’apport des 3 espoirs qui ont réussi la prouesse de faire oublier par moment les absents à l’image de l’énorme 3 points plantés par Hyenne qui avait alors des airs d’Axel Julien.

En équipe la JDA a dominé Chalon © Charlotte Geoffrey

Au Colisée, si certains sont sortis du lot en termes de stats, on a vu une équipe, solidaire, groupée, qui ne s’est jamais cherchée d’excuses et qui a fait preuve d’un état d’esprit incroyable, y compris au moment du come-back chalonnais au retour des vestiaires. Sûre de sa force et incroyablement combative la JDA a déroulé son jeu, cumulant 18 passes décisives (14 pour Chalon) et en faisant jeu égal aux rebonds (38 des deux côtés). Face à ce groupe, les actions individuelles, bien que de très grandes classes par moment d’Armand ou Gelebale seront vaines. Diminuée la Jeanne aurait pu craindre le pire face à une équipe qui jouait sa survie dans l’élite. Mais la JDA a continué de surfer sur sa dynamique, sur sa discipline et a encore gagné malgré l’absences de leaders que l’on avait presque oubliés à la fin du match. Incroyable! …et va vouloir désormais boucler la boucle face au Portel

Finir le job

Il reste ainsi un match. Une rencontre pour se donner le maximum de chances de terminer tout en haut du classement. Une place (comme la deuxième) jamais atteinte par le club. Alors même que la saison pourrait s’arrêter dès ce mardi (menace de grève des joueurs), ce match face au Portel est probablement le plus important, non seulement de la saison mais aussi de l’histoire de la JDA. Comme toujours, les dernières journées sont souvent imprévisibles, entre les équipes qui ont encore des enjeux et les autres. Si Le Portel fait partie de la deuxième catégorie, cette rencontre ne sera pas pour autant facile. Et ce pour 3 raisons principales: – En plus des absences certaines de Simon et Alingué, Julien pourrait encore manquer à l’appel. Si la Jeanne a démontré sa capacité à passer outre, plus les matchs à effectif réduit s’enchainent plus il est compliqué de rééditer l’exploit. La fatigue est évidente et un joueur comme Holston qui a en particulier joué 36 et 39 minutes en l’espace de 3 jours va forcément arriver un peu sur les rotules face au Portel. En ce sens, la capacité de Julien à tenir sa place sera importante d’autant qu’il aura l’avantage d’être frais. – La deuxième raison tient à l’équipe du Portel qui faute d’enjeu, jouera libérée, comme elle l’a prouvé face à Limoges, s’imposant 70-64 le weekend dernier face à un CSP qui jouait pourtant sa place en play-off. Le Portel qui occupe actuellement une très honorable 13ème place, dispose d’un groupe de joueurs très homogènes et le danger peut venir de partout. Seuls deux joueurs ont une évaluation moyenne supérieure à 10 (Mangin et Mcintosh) mais 6 joueurs ont une évaluation comprise entre 7,4 et 9,4. Il sera ainsi très compliqué pour la JDA de cibler un ou deux joueurs. Tout juste, il faudra limiter l’impact d’un Mangin qui peut prendre chaud à 3 points et faire jouer ses partenaires (5,2 passes décisives de moyenne). Mcintosh, a un joli drive et sait s’imposer physiquement lui qui en plus de ses 12,3 points prend en moyenne 4,2 rebond par match. L’impact de Vanwijn qui pourrait glisser au poste 3 par séquence ou de Galliou sera déterminant. Comme toujours il faudra se méfier des revenants: auteur de 14 points contre Limoges samedi, l’ancien dijonnais Passave-Ducteil sera aussi à surveiller.- Enfin, qui dit fin de saison dit renouvellement de contrats ou départ: si le club du Portel n’a en tant que tel plus rien à jouer, ça n’est pas le cas de joueurs qui chercheront à travers cette rencontre à se montrer et préparer la future saison. Dernier match de la saison régulière (ou dernier match tout court?). Un dernier à succès à aller chercher, pour terminer à la plus belle des places et boucler comme il se doit une saison extraordinaire et par la même ce qui est surement le cycle le plus merveilleux de l’histoire du club. Entre-deux ce mardi 15/06 à 20h au Palais et sur l’application LNB.TV!

Laurent Legname comptera sur un Hans Vanwijn qui pourrait bien être le joueur qui fera la différence sur cette rencontre. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.