25 octobre 2021

Football : DFCO-Bastia : Y’a d’la joie !

© DFCO

C’est ce qu’on retiendra de cette septième journée de Ligue 2 BKT pour le DFCO – Dijon FCO qui lance (enfin) sa saison après un début de championnat catastrophique avec un point pris en six matchs. Une victoire (2-1) au courage face au promu Sporting Club di Bastia validé à la 87e minute de jeu grâce à un doublé de Yassine Benzia.

C’est le temps des changements.

Et c’est tout symboliquement que le staff a décidé d’inverser l’emplacement du banc dijonnais et le côté de l’échauffement de ses joueurs. Il fallait absolument la victoire à Gaston Gérard pour espérer se relancer rapidement dans un parcours bien compliqué depuis le début de la saison. Après une chute en Ligue 2, le début de saison a été très compliqué avec des défaites, un match nul concédé à la dernière minute et un mercato bien agité dans le sens des départs avec Moussa Konaté qui a rejoint l’Espérance de Tunis dans les derniers jours écoulés. C’est donc sur le pré vert qu’il fallait répondre présent. Les premières intentions sont corses avec une énorme occasion que parvient à sauver Baptiste Reynet en face à face. La rencontre aurait bien pu tourner une fois de plus au vinaigre. C’est la plus grosse occasion de cette période qui accouchera d’un score nul et vierge (0-0, 45′) avec de la présence mais encore trop de fébrilité dans les zones décisives.

Benzia en sauveur

C’est à nouveau les joueurs de l’île de beauté qui se mettent en évidence sur coup-franc dès les premiers instants avec un nouvel arrêt de Baptiste Reynet, vigilent sur sa ligne. C’est quelques instants plus tard que le “Benzia show” va commencer avec un une/deux très bien négocié avec Lucas Deaux qui le lance parfaitement pour aller marquer avec l’aide du montant droit du but de Bastia, un but tout en finesse et en expérience. On dit ensuite qu’il faut tenir cinq minutes, mais c’est après dix que Dijon va craquer avec une défense totalement apathique et spectatrice de l’action qui offre un nouveau un contre un pour Santelli qui ne se manque pas, ça fait 1-1. Mais l’envie de Dijon était plus grande ce soir là, et sur un dernier coup-franc pour les rouges, Yassine Benzia tente sa chance en solitaire au premier poteau et bénéficie d’un mur qui se disloque et s’effrite pour faire chavirer Gaston-Gérard et offrir enfin cette victoire tant attendue par toute une ville, qu’elle fait du bien. Confirmation espérée désormais contre Dunkerque dès ce samedi à domicile une fois de plus, pour engranger une seconde victoire de rang.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.