19 octobre 2021

Beach Vollley : Ayé/Di Giantommaso vainqueurs d’une très belle 20ème édition du Boubou Beach Open

Les vainqueurs entourent "Boubou" © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Pour sa 20ème édition, le plus vieux tournoi français a encore fait fort. L’élite héxagonale de la discipline s’était en effet donnée rendez-vous au lac Kir pour des joutes spectaculaires. Le président de la fédération fraçaise de volley, auréolé du titre olympique des garçons avait fait le déplacement. Si le weekend a été compliqué pour les paires locales, celle formée par le Montpelliérain Romain Di GIantommaso et le Dunkerquois Quincy Ayé a assuré le spectacle tout en semontrant efficace pour raffler la mise.

L’ALBUM PHOTO DES FINALES PAR NICOLAS GOISQUE

Le plus vieux tournoi élite garçons du circuit France Beach Volley série a donc connu son épilogue sur le coup des 16h00 dimanche dernier sur le superbe site du lac kir. Il ara fallu trois sets de haute volée pour que la paire Ayé/Di Giantommaso ne viennent à bout des coriaces Olivier Barthélémy/Arnaud Loiseau 21-15, 18-21, 15-11. Rappelons au passage que tout ce beau monde fait régulièrement le bonheur de l’équipe de france. De manière globale, les 24 paires présentes (16 en qualification avec 4 place à prendre dans le tableau final + 8 directement qualifiées dans ce tableau final) constituaient un plateau de très haut niveau. La présence d’Eric Tanguy, président de la fédération Française de Volley-Ball attestait d’ailleurs de l’importance que la manche dijonnaise a pris au fil des années.

Les “oranges” Quincy Ayé, Romain Di Giantommaso, ici au smash étaient les plus forts ce weekend © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Du côté des paires locales les choses se sont avérées compliquées. Malgré un beau parcours en qualification, SylvainNoirot/Benjamin Maire ne sont pas parvenus à intégrer le tour principal. Edgar Charchaude et Jérémy Ullmann ont pour leur part subit deux défaites dans le tour principal face aux deux paires qui ont disputé plus tard la petite finale (JérémySylvestre/Sacha Klein s’y imposant 21-17, 21-19 face à Samuel Cattet/Simon Lebecq, la paire surprise de cette édition). Enfin Tom Altwies/Lima Patte subissaient le même sort notamment face aux finalistes Barthélémy/Loiseau.

Des résultats qui n’altèrent pas la bonne humeur de “Boubou” âme du beach dijonnais qui prête son surnom au tournoi. Fabrice Charchaude, président du club dijonnais puisque c’est de lui qu’il s’agit se félicite de la nouvelle réussite de ce cru 2021. Rendez-vous est désormais d’ores et déjà fixé en mai 2022 pour basculer dans une nouvelle dizaine et offrir de nouveau un superbe spectacle aux dijonnais sur le sable du Lac Kir.

Le président de la fédération Française de Volley Eric Tanguy a apprécié son weekend dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.