19 octobre 2021

Handball : JDA-Toulon : du hand de gala et une belle victoire pour la JDA

Le Dijonnaises communient avec le public © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Des matchs comme celà on en redemande, de l’ambiance du spectcle durant 60 minutes du suspense et au final une victoire dijonnaise acquise avec les tripes 27-25. Quelle belle soirée.

Quel rythme !

Dans une ambiance de feu avec notamment le groupe des étudiants de l’école de commerce de Dijon (Black Owls) venu enflammer le palais des sports, le match démarre tambour battant. Pas de rond d’observation c’est le moins que l’on puisse dire, et en bonne capitaine, Carmen Campos donne le la en inscrivant les trois premiers buts de son équipe. Comme côté toulonnais on est également bien réveillé, commence d’entrée un mano à mano qui durera quasiment toute la rencontre (3-3, 6′). Les deux équipes vont ainsi se rendre coup , pour coup, sur un rythme éffréné, aucune ne voulant lâcher. Une seule fois l’écart passera à +2 durant cette première période suite à un 3-0 passé par Dijon et un doublé de la nouvelle ailière droite argentine Rosario Urban, faisant remarquer au passage sa belle variété de tir (7-5, 12′). Mais Toulon recolle aussitêt à la faveur là aussi d’un 3-0, les interantionales danoises Wierzba berger et monténégrine Diurdjina Malovic se montrant particulièrement efficaces côté varois (7-8, 19′). Le spectacle et de toute beauté et l’engagement féroce des deux côtés avec beaucoup de volonté. En témoigne ce but incroyable d’anouck Clément, reprenant en bout de contre attaqe une passe “pizza” d’une de ses coéquipière pour marqquer acrobatiquement au pris d’un plongeon au ras de la zone. Petite frayeur sur le coup puisque la pivot bourguignonne se cogne la tête sur le parquet. Elle reprendra sa place après un check médical. Et ce rythme infernal, qui n’empêche absolument pas une qualité de jeu aussi bien individuelle que collective se poursuit jusqu’à la pause que Dijon atteint avec une petite longueur d’avance (13-12, 30′).

Malmenée par la défense varoise, Sarah Valéro Jodar s’est battue à l’image de toute l’équipe dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Money time pour Dijon

Pour la plus grande joie du public, les deux équipes reprennent sur le même tempo. durant 23 minutes c’est vraiment du à toi à moi. Dès qu’une des deux formation prend l’avantge, l’autre égalise dans la foulée. Côté Toulon Maria Wierzba Berger reste un poison, tandis qu’Hawa Ndiaye réalise une entrée parfaite toute en puissance sur son poste de pivot (4/4) et que Marine Dupuis se montre adroite aux pénaltys. Côté Dijon la performance est collective puisque toutes les joueuses de champs auront marqué. On s’enthousiasmera sur deux boulets de laura Lasm, une lucarne impeccable de Céline Sivertsen par exemple. On arrive ainsi à l’entrée des 10 dernière minutes sur un score de parité 21-21. C’est alors qu’Elise Delorme sort de sa boite. La jeune ailière gauche dijonnaise marque 3 buts quasiment coup sur coup (Sarah Valéro Jodar s’intercalant) sur des contre-attaques éclair, avec là encore des ballons pas forcément évident à capter et une finition nécessitant autant d’équilibre que de technique. Un passage décisif puisque qu’avec les parades de la jeue gardienne tchèque Pétra Kudlackova (38% d’arrêt à 8/21 en seconde période), le score passe à 25-22 pour Dijon à 3 minutes du terme. Avantage qui devindra définitif, notamment grâce à deux nouvelles réalisation pleines d’à propos d’Ilona di rocco, posant deux duels gagnants au coeur de la défense varoise pour libérer un palais en fusion. Cette fois Toulon ne reviendra pas (27-25, 60′). Les Dijonnaise speuvent laisser éclater leur joie et savourer un long moment avec un public qui les aura poussé durant toute la partie. On en redemande on vous dit !

Pétra Kudlackova a été épatante dans la cage dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

L’album photo de la rencontre par Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Les réactions de Pétra Kudlackova, Elise Delorme, Ilona di Rocco et Christophe Mazel

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.